Avec quel outillage faire du ponçage à la main ?

La menuiserie est un métier qui s’est développé de plus en plus avec le temps. Le traitement du bois doit passer par plusieurs étapes afin d’avoir un meuble de qualité. Les compétences du menuisier figurent parmi les paramètres à tenir en compte dans ce contexte. De même, avoir des outils de qualité est particulièrement important. Trouver celui qui est adapté à vos attentes peut par ailleurs être assez délicat. De même, découvrir les indispensables pour poncer le bois manuellement est de ce fait indispensable.

Le papier abrasif

Disposer d’un outillage de ponçage à la main est essentiel dans un atelier de bois. Plusieurs alternatives sont actuellement à disposition de tout le monde dans cet ordre. Parmi les plus populaires, il est possible de citer par exemple le papier abrasif également appelé papier de verre. Ce dernier est idéal pour poncer les surfaces courbes. L’utilisation du papier abrasif dépend par ailleurs du type de grains dont il dispose. De manière générale, plus ces derniers sont petits, plus la finition sera meilleure. Le bois doit néanmoins être poncé avec un papier abrasif qui possède des grains assez volumineux pour réduire les malformations du bois.

La cale à poncer

La cale à poncer est également un outillage de ponçage à la main la plus indispensable. Ce dernier est utilisé pour fixer le papier abrasif. Une cale à poncer est fabriquée en plastique, en liège, en bois ou également en caoutchouc. Cet outil permet en quelque sorte d’éviter les frottements entre la main de l’ouvrier et le papier abrasif durant le ponçage. Cet outil n’est cependant efficace que pour le ponçage d’une surface plane. Actuellement, il est possible de trouver des modèles de cales qui disposent d’un système autoagrippant pour un usage plus simplifié et plus rapide.

Les éponges à poncer

Les éponges à poncer doivent également faire partie de votre outillage de ponçage à la main. Grâce à sa souplesse, poncer les angles de vos meubles ainsi que les endroits exigus devient très facile. Les grains disposés sur les éponges de ce genre sont soit de taille : fins, moyens ou également gros selon les besoins de chaque maçon. Deux types d’éponges sont par ailleurs disponibles sur le marché : simple et double face. Dans tous les cas, pensez toujours à vérifier en faisant passer vos doigts sur la surface que vous venez de poncer. Cela vous évitera d’avoir des imperfections qui pourront être remarquées surtout si vous voulez peindre la surface en question.

Quel bois choisir pour les manches d’outils de jardin ?
Comment bien choisir on établi pliant ?